Concurrence

Un accord Syngenta/Monsanto, sous réserve de Buxelles

La Commission européenne a donné le 17 novembre son feu vert « sous conditions » à l’achat de l’activité « semences de tournesol » du groupe américain Monsanto par son concurrent suisse Syngenta. Cette opération associe deux grands fournisseurs de semences de tournesol en Europe, tous deux solidement implantés dans les activités de sélection et de commerce de nouvelles variétés de tournesol (semences d’hybrides et lignées parentales) et de commercialisation de semences de tournesol hybrides, indique-t-on à Bruxelles.
La décision est subordonnée à la cession, par Monsanto, des hybrides de tournesol commercialisés ou actuellement soumis à des essais officiels en Espagne et en Hongrie. Elle est aussi conditionnée à la vente des lignées parentales utilisées pour créer ces hybrides.