« Y a-t-il quelque chose à cacher ? »

25.02.2013 - 18:27
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-
Rapporteur pour les volets paiements directs et développement rural de la réforme de la Pac, le socialiste portugais Luis Manuel Capoulas Santos a jugé « inadmissible », lors de la réunion du 21 février de la commission de l’agriculture du Parlement européen, que l’Assemblée ne dispose toujours pas des chiffres concernant les enveloppes nationales qui seraient attribuées aux États membres en vertu de l’accord au sommet sur le budget 2014-2020. « Je proteste contre cette absence de transparence.