Auchan défend son choix de rester en Russie

Dans une interview parue le 27 mars dans le Journal du dimanche (JDD), le p.-d.g. d’Auchan Retail International, Yves Claude, a défendu le choix de maintenir les activités du groupe en Russie. « Partir serait imaginable sur le plan économique, mais pas du point de vue humain », a-t-il justifié. Le groupe prévoit des pertes pour l’année 2022, mais assume de rester en Russie pour maintenir l’emploi de ses 30 000 salariés et l’approvisionnement de la population civile.