Porc : l’Ifip trace des perspectives inquiétantes pour 2022

20.04.2022 - 15:47
-
YG (Agra Presse)
-
Baisse de la production, ralentissement des exportations, flambée de l’aliment jusqu’en septembre : les prévisions de l’Ifip (Institut du porc) pour 2022 n’incitent guère à l’optimisme, malgré des prix attendus en hausse.

Dans le sillon de la baisse du cheptel porcin en 2021, la production française de porcs devrait reculer de 2,7 % en 2022, indique l’Ifip (Institut du porc) dans son Baromètre d’avril. Cette année, la production indigène brute (PIB) « devrait atteindre 23 millions de têtes », note l’institut, qui cite des chiffres du SSP (ministère de l’Agriculture). Cette « troisième année de baisse consécutive » amènerait la production à l'« un des plus faibles niveaux jamais enregistrés depuis la croissance des années 1990 », relèvent les analystes de l’Ifip.

Mots-clés