Toopi Organics utilise l’urine humaine pour la culture de microorganismes utilisés en agriculture

Process de récupération de l'urine pour la valoriser mis au point par Toopi Organics
La solution Toopi Organics (à droite) comparée à ce qui se pratique habituellement
Toopi Organics
Toopi Organics a développé une solution de collecte de l’urine humaine, qu’il transforme et valorise en fertilisants et engrais pour les agriculteurs. Sa première unité de production vient d’être inaugurée en Gironde et ses premiers produits seront mis sur le marché début 2023. Une levée de fonds doit être lancée pour accompagner les projets de développement.

L’utilisation comme fertilisant dans l’agriculture de l’urine humaine, riche en azote, phosphore, potassium et en micronutriments, n’est pas nouvelle. « Le recyclage de l’urine dans les champs se pratiquait il y a moins de 150 ans, mais cela s’est perdu et maintenant tout part avec la chasse d’eau, rappelle Michael Roes, président et cofondateur de Toopi Organics. Et les différentes technologies étudiées ces trente dernières années, n’étaient pas rentables. Le déclic chez Toopic a été de se servir de l’urine humaine comme milieu de culture.