Détente entre Bruxelles et Londres sur le protocole nord-irlandais

Alors que les relations s’étaient dernièrement tendues, le vice-président de la Commission européenne, Maros Sefcovic, a reconnu le 12 novembre, à l’issue d’une réunion avec son homologue britannique David Frost, « un changement de ton dans la discussion autour du protocole nord-irlandais ». Suite à la publication le 13 octobre des ajustements techniques sur les conditions sanitaires et phytosanitaires (SPS) et sur les procédures douanières, le diplomate européen appelle maintenant Londres « à rendre la pareille à l’UE » estimant qu’il s’agit « d’un grand pas en avant ».

Mots-clés