Bien-être animal : la Commission européenne s’engage à progressivement interdire les cages

La Commission européenne a annoncé qu’elle proposerait en 2023 une législation visant à progressivement interdire l’utilisation de cages pour tous les animaux d’élevage dans l’UE. La date d’entrée en application est encore incertaine. Mais Bruxelles promet des aides et du temps aux agriculteurs ainsi que des dispositifs pour les protéger d’importations qui ne respecteraient pas les mêmes normes.

La Commission a, comme attendu, répondu positivement le 30 juin à l’initiative citoyenne européenne « End the Cage Age » demandant d’interdire l’élevage d’animaux en cage dans l’UE qui avait recueilli près de 1,4 million de signatures dans toute l’UE au moment de son enregistrement en septembre 2018. Bruxelles s’engage à supprimer progressivement l’utilisation de systèmes de cages pour tous les animaux mentionnés dans l’initiative, à savoir : les poules pondeuses, poulets, lapins, cailles, canards et oies mais aussi les stalles pour truies et les enclos individuels pour les veaux.