Bien-être animal : les eurodéputés soutiennent des objectifs ambitieux mais assortis de moyens

Les eurodéputés de la commission de l’Agriculture ont adopté un rapport sur le bien-être animal à la ferme qui insiste sur l’importance d’accompagner financièrement les progrès demandés aux exploitants, alors que la Commission européenne prépare une révision de la législation communautaire pour fin 2023.

La commission de l’Agriculture du Parlement européen a adopté (par 36 voix contre 5 et 7 abstentions) le 26 octobre son projet de rapport préparé par l’eurodéputé français Jérémy Decerle (centriste) sur les règles relatives au bien-être des animaux dans les exploitations agricoles, appelant à l’élaboration d’une nouvelle réglementation européenne qui serait transposée uniformément dans tous les États membres et basée sur une approche espèce par espèce. Car les parlementaires regrettent le manque de cohérence dans la mise en œuvre de la législation actuelle.