Budget européen : la France pour une Pac « suffisamment ambitieuse » assurant « sécurité et souveraineté alimentaires »

Les domaines d’intervention « traditionnels » de l’UE ne doivent pas, au-delà du Brexit, servir de variable d’ajustement dans le prochain cadre financier de l’UE, estime la France, ajoutant que la Pac doit être « suffisamment ambitieuse » pour répondre aux enjeux que sont la sécurité et la souveraineté alimentaires. Dans une note récente, elle assigne trois « objectifs majeurs » à cette politique.

Les politiques « traditionnelles » de l’UE ne doivent « en aucun cas servir de variable d’ajustement au-delà de I’impact du Brexit », souligne la France dans une note détaillée datant de fin mars, alors que la Commission de Bruxelles doit soumettre le 2 mai son projet de cadre financier pluriannuel de l’UE post-2020 (après un débat d’orientation le 25 avril), puis le 29 mai ses propositions pour les différents programmes de dépenses, dont la Pac.

Mots-clés