Budget européen post-2020 : la Pac sérieusement mise à contribution

Dans un souci d’économie, et en tenant compte des propositions de réforme de la Pac et qu’elle doit dévoiler le 1er juin (1), la Commission européenne suggère de réduire « de 5 % » le budget consacré à l’agriculture et au développement rural dans le cadre financier pluriannuel 2021-2027 de l’UE à vingt-sept, ce qui, estime-t-elle, se traduira par une baisse des paiements directs n’atteignant « pas plus de 3,9 % » dans plusieurs États membres, dont la France. L’impact négatif d’un tel projet est beaucoup plus important pour les agriculteurs que ne veut le faire croire Bruxelles, redoutent toutefois analystes et eurodéputés.

« La réduction globale de l’enveloppe de la Pac est de l’ordre de 5 % », ce qui est un « résultat très équitable pour les agriculteurs », compte tenu du trou de 12 milliards d’euros que laissera le Brexit dans le budget, des autres priorités telles que les migrations et la défense et du fait que « les dirigeants européens n’ont pas encore convenu d’une augmentation de leurs contributions », a estimé Phil Hogan qui présentait le 2 mai à la presse les propositions pour le cadre financier pluriannuel et les ressources propres 2020-2027 de l’UE adoptées le même jour par la Commission

Mots-clés