Étiquetage de l’origine : un système efficace pour les viandes de porc et de volaille

Dans la perspective d’un élargissement du dispositif actuel d’étiquetage des denrées alimentaires de l’UE, la Commission européenne estime dans une récente évaluation que le système appliqué aux viandes porcine, avicole, ovine et caprine remplit ses objectifs sans surcoût pour les consommateurs. Mais quelques améliorations (sur l’harmonisation des contrôles et les dérogations) sont nécessaires.

L’étiquetage obligatoire du pays d’origine permet d’informer utilement les consommateurs sur l’origine de la viande porcine, avicole, ovine et caprine et de contrôler le respect des règles par les autorités compétentes : telles sont les principales conclusions d’un rapport sur la mise en œuvre et l’impact de l’indication obligatoire du pays d’origine ou du lieu de provenance pour certaines viandes, publié le 10 août par la Commission européenne.