La dégradation de la biodiversité se poursuit dans l’Union européenne

23.10.2020 - 08:00
-
(AG)
-

L’agriculture intensive, l’étalement urbain et les activités forestières non durables sont les principales pressions exercées sur les habitats et les espèces sauvages dans l’UE, souligne la Commission européenne dans son évaluation de l’état de conservation de la nature dans l’UE, publiée le 19 octobre, qui fait le bilan de la mise en œuvre des directives Habitats et Oiseaux entre 2013 et 2018 sur la base de rapports transmis par chaque État membre.