La perspective d’un accord budgétaire, et par conséquent sur la Pac, s’éloigne

Réunis à Helsinki du 22 au 24 septembre pour un Conseil informel officiellement consacré à la séquestration du carbone dans les sols, les ministres de l’Agriculture de l’UE ont surtout discuté en coulisses de l’évolution des discussions sur la future Pac, bloquées par le retard pris dans les négociations sur le budget de l’UE pour 2021-2027. Malgré l’optimisme – mesuré – de la présidence finlandaise, beaucoup conviennent qu’un compromis sur la Pac ne pourra pas être trouvé avant 2020. Le Parlement européen pourrait, lui aussi, prendre un peu plus de temps que prévu pour finaliser sa position. Dans ce contexte, des mesures transitoires sont devenues indispensables. La Commission européenne devrait les présenter dans les prochaines semaines.

La Finlande, qui préside jusqu’à la fin de l’année le Conseil de l’UE, continue de croire qu’elle pourra finaliser un accord des ministres de l’Agriculture de l’UE sur la future Pac d’ici décembre. Mais tout dépendra de la tournure que prendront les débats entre les chefs d’État et de gouvernement de l’UE sur le cadre financier pluriannuel 2021-2027.

Mots-clés