Russie

L’adhésion à l’OMC inquiète le secteur agricole russe

L’adhésion de la Russie à l’Organisation mondiale du commerce, qui entrera en vigueur dans les prochains mois, inquiète le secteur agricole qui ne s’estime pas préparé pour faire face à l’ouverture à la concurrence internationale. Les autorités russes planchent sur des dispositifs financiers qui limiteraient les impacts de cette adhésion.

Inquiètes de l’entrée de la Russie à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), les organisations agricoles russes demandent 13 milliards de dollars de compensation à leur gouvernement. Dans une lettre adressée au vice-premier ministre russe, Igor Chouvalov, l’Union russe des industriels et entrepreneurs estime que les agriculteurs russes qui sont endettés à hauteur de 50 milliards de dollars ne seront pas en mesure de supporter la compétition avec les producteurs internationaux.