Lait et fruits à l’école provoquent un bras de fer institutionnel

13.11.2015 - 08:00
-
FXS
-
Les négociations entre les États membres de l’UE et le Parlement européen sur les programmes de distribution de produits agricoles dans les écoles sont suspendues temporairement, les députés refusant de les poursuivre tant que les Vingt-huit ne leur donneront pas le pouvoir de co-décision sur les aspects budgétaires de ce dossier.

Le Conseil de l’UE entend garder pour l’essentiel, en vertu de l’article 43.3 du traité européen, la compétence exclusive sur les aspects financiers du projet de fusion des programmes de soutien à la distribution de lait et de fruits et légumes dans les écoles.

Mots-clés