Le Luxembourg premier pays européen à interdire le glyphosate

Le Luxembourg a confirmé le 16 janvier son intention d’éliminer l’utilisation du glyphosate sur son territoire d’ici le 31 décembre 2020, en faisant le premier État membre de l’UE à interdire cet herbicide. Le ministre de l’Agriculture, Romain Schneider, a précisé que l’autorisation de mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques contenant du glyphosate serait retirée à partir du 1er février 2020, puis un délai de grâce sera accordé jusqu’au 30 juin pour la vente des stocks existants, et enfin, l’utilisation de ces produits sera autorisée jusqu’au 31 décembre.