Les accords commerciaux jouent le rôle de « polices d’assurance » face à Trump, selon le CAE

13.07.2018 - 08:00
-
MR
-
Face à la menace d’une « guerre commerciale généralisée », les accords de libre-échange (ALE) prennent une nouvelle dimension de « police d’assurance », selon une note récente du Conseil d’analyse économique (CAE). Porteurs de « gains économiques modestes », ils doivent cependant intégrer de nouvelles dimensions (environnement, fiscalité), qui permettraient notamment d’éviter des « effets de fuite ».

Début juillet, le conseil d’analyse économique (CAE) a présenté au Premier ministre une note sur la stratégie commerciale que devrait conduire l’UE dans un contexte international bouleversé par les annonces unilatérales de hausse des droits de douane de l’Administration américaine. Le CAE plaide pour des mesures de rétorsions concertées, une relance du multilatéralisme, et « une politique ambitieuse d’accords commerciaux ».

Mots-clés