Sûreté alimentaire

L’UE veut rester ferme sur la ractopamine face au Codex Alimentarius

15.10.2012 - 12:09
-
(AG)
-
Les ministres de l’Agriculture de l’UE souhaitent que la Commission européenne reste ferme en refusant l’importation de viande contenant de la ractopamine malgré l’autorisation d’une limite maximale de résidus par le Codex alimentarius. Le Conseil agricole devrait adopter des conclusions allant dans ce sens le 22 octobre.
Les ministres de l’agriculture des Vingt-sept devraient réaffirmer dans des conclusions qui seront adoptées à l’occasion du Conseil agricole du 22 octobre « que l’utilisation de médicaments vétérinaires en tant que promoteurs de croissance, ainsi que l’importation de viande provenant d’animaux traités avec ces substances est strictement interdite dans l’Union européenne ». Et ce, malgré la fixation par le Codex alimentarius, au mois de juillet, des limites maximales de résidus de ractopanime pour les porcs et les bœufs (1).