NBT : le Royaume-Uni autorise un premier essai de blé en plein champ

Le Royaume-Uni, qui souhaiterait rapidement mettre en place un cadre réglementaire pour autoriser la culture de plantes issues des nouvelles biotechnologies de sélection végétale, vient de donner son feu vert à un essai en plein champ pour du blé modifié par la technique CRISPR.

L’institut Rothamsted Research a annoncé, le 24 août, avoir reçu l’autorisation du ministère britannique de l’Agriculture pour effectuer des essais en plein champ sur du blé génétiquement modifié par la nouvelle technique de sélection CRISPR (NBT). À peine sorti de l’UE, le Royaume-Uni promettait, début 2021, de s’affranchir des restrictions européennes en matière de biotechnologies et d’OGM. Le feu vert qui vient d’être donné à un essai en plein champ sera le premier de ce type en Europe.

Mots-clés