Pac post-2020 : inquiétudes budgétaires avant d’entamer les négociations

08.06.2018 - 08:00
-
AG
-
C’est le nerf de la guerre. Les ministres de l’agriculture de l’UE s’inquiètent donc d’abord des coupes que la Commission européenne prévoit dans le budget de la Pac avant de se pencher sur le fond des propositions de réforme. Même les moins fervents défenseurs de cette politique veulent éviter des baisses trop importantes des soutiens à leurs agriculteurs. Lors d'un Conseil informel à Sofia qui devait normalement être consacré au renouvellement des générations, chaque ministre a surtout cherché des alliés en vue de discussions qui s’annoncent longues et difficiles.

La Commission européenne a présenté ses propositions législatives pour l’après 2020 mais c’est surtout la question budgétaire qui inquiète les ministres de l’agriculture de l’UE, réunis les 4 et 5 juin en Bulgarie pour leur Conseil informel semestriel. Initialement, le débat devait porter sur le renouvellement générationnel. Mais de nombreux pays ont estimé que le budget proposé par Bruxelles ne permettrait pas d’atteindre les objectifs fixés notamment pour les jeunes.

Mots-clés