Paolo de Castro : la mise en œuvre de la directive sur les pratiques commerciales déloyales « n’est pas chose aisée »

11.06.2021 - 08:34
-
(RM)
-
Les États membres avaient jusqu’au 1er mai pour transposer dans leur droit national la directive sur les pratiques commerciales déloyales dans la chaîne d’approvisionnement agricole et alimentaire, adoptée initialement en avril 2019 (1). Agra Europe fait le point avec le rapporteur sur ce dossier pour le Parlement européen, le social-démocrate italien Paolo de Castro.

Agra Europe : Selon vous, la directive va-t-elle assez loin pour protéger les agriculteurs ? On a d’ailleurs constaté durant la pandémie de Covid-19, une hausse des pratiques commerciales déloyales.

Paolo de Castro : Je pense que la directive est opérationnelle, elle va dans le bon sens. Je suis particulièrement optimiste pour les États membres qui ont déjà une loi nationale. En cas de pratiques commerciales déloyales, c’est aux autorités nationales compétentes d’intervenir et de sanctionner les acheteurs qui ne respectent pas le contrat.