Tests abeilles : dans l’impasse au niveau technique, les discussions portées au niveau ministériel

Comme le demande depuis plusieurs mois la commission de l’Environnement du Parlement européen, la discussion sur l’évaluation des risques des pesticides pour les abeilles ne va plus se limiter à un débat entre experts mais être portée au niveau des ministres de l’Agriculture. La Commission européenne propose de fixer le taux de mortalité acceptable à 10 %.

« Après des mois de pression venant de la commission de l’Environnement du Parlement européen, le choix politique sur le niveau de protection des abeilles vis-à-vis des pesticides va être enfin discuté au niveau ministériel », se félicite le 30 avril l’eurodéputé Pascal Canfin qui préside cette commission parlementaire.