UE/Royaume-Uni : Bruxelles et Londres posent leurs conditions

07.02.2020 - 08:00
-
(AG)
-
La Commission européenne a présenté sa proposition de mandat de négociation pour un futur accord de libre-échange entre l’UE et le Royaume-Uni, une fois celui-ci définitivement sorti du marché unique (fin 2020). Bruxelles souhaite préserver une « concurrence ouverte et loyale ». Londres, de son côté, n’entend pas s’aligner sur les règles de l’UE en matière de concurrence, de subventions, de protection sociale, ou d’environnement.

La Commission européenne a présenté le 3 février ses recommandations au Conseil de l’UE pour l’ouverture de négociations sur un nouveau partenariat avec le Royaume-Uni en vue de conclure d’ici la fin de la de l’année (une fois passée la période de transition) un accord commercial ambitieux. Il visera notamment à éliminer tous les droits de douane et tous les quotas sur les biens échangés entre l’UE et le Royaume-Uni. Une proposition jamais vue de la part de l’UE, a précisé son négociateur en chef, Michel Barnier.

Mots-clés