Aisprid peaufine son prototype de robot pour la récolte de tomates

Les fondateurs d’Aisprid (de gauche à droite): Pierre-Edouard Hannoush, Nicolas Salmon et Morgan Kervoern
Les fondateurs d’Aisprid (de gauche à droite): Pierre-Edouard Hannoush, Nicolas Salmon et Morgan Kervoern
Aisprid
La start-up Aisprid basée à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) finalise ses prototypes de machine autonome pour cueillir légumes et fruits fragiles. Elle se positionne comme une solution alternative aux producteurs confrontés au manque structurel de main d’œuvre.

La start-up malouine Aisprid est en train de finaliser les prototypes de son robot autonome de récolte des fruits fragiles, en vue de lancer la production en présérie en fin d’année.