Les relations commerciales et l’étiquetage dans le viseur de Joe Biden

Les problématiques de revenu des agriculteurs et d’étiquetage de l’origine ne touchent pas que la France ou l’Europe. Un récent décret présidentiel américain tente également d’y mettre de l’ordre.

« En résumé, les exploitations familiales gagnent moins, les consommateurs payent plus et les grands conglomérats au milieu gardent la différence. » Non, nous ne sommes pas en France, mais outre-Atlantique. Et c’est Joe Biden, président des États-Unis – himself –, qui le dit dans le cadre d’un décret présidentiel du 9 juillet visant à renforcer la concurrence sur le marché du travail, mais aussi dans un certain nombre de secteurs de l’économie américaine (internet, transport…).