Umiami lève 26,5 M€ pour sa viande végétale

La start-up a mis au point un procédé original de texturation des protéines végétales afin d’obtenir un produit imitant le filet de poulet. Une usine doit ouvrir en 2023 en France, qui produira 15 000 tonnes de produits destinés aux industriels et à la restauration.

Umiami, une start-up de la viande végétale, vient de réaliser la plus importante levée de fonds de série A de son secteur à l’échelle européenne, pour un montant de 26,5 millions d’euros. Annoncée le 6 avril, l’opération a été menée par Astanor Ventures, suivi de Redalpine et French Partners, et soutenue par ses investisseurs historiques Verso Capital, Newfund et le fonds French Tech Seed géré pour le compte de l’Etat par Bpifrance dans le cadre de France 2030. Ce montant sera complété par un emprunt bancaire.