Un négociant bordelais condamné à un an de prison pour tromperie et utilisation frauduleuse d’AOP

Un négociant du Bordelais a été condamné fin octobre en appel, à un an de prison – avec aménagement de peine – pour « tromperie » et « utilisation frauduleuse d’appellation d’origine protégée », portant sur plus de 600 hectolitres de vins en 2014 et 2015, selon un arrêt de la cour d’appel de Bordeaux dont l’AFP a eu connaissance le 30 novembre.

Mots-clés