Abattage des bouquetins : le tribunal administratif de Grenoble refuse la suspension

23.10.2015 - 08:00
-
Clio RANDIMBIVOLOLONA
-

Le tribunal administratif de Grenoble a refusé, le 19 octobre, de suspendre l’arrêté préfectoral du 16 septembre autorisant l’abattage de 300 bouquetins dans le massif du Bargy. 40 % d’entre eux sont atteints de brucellose, les plans de la préfecture prévoient d’épargner 75 animaux sains. Suite aux recours des associations, le monde agricole était inquiet car la brucellose est transmissible aux bovins. En 2012, plusieurs élevages avaient été touchés par la maladie. « Certaines exploitations avaient perdu 70 000 euros », se rappelle Bernard Mogenet, président de la FDSEA de Savoie.