Filières d’éthanol et de biodiesel

Après un palier, relancer le développement des biocarburants

Les filières de biocarburants (éthanol et biodiesel) veulent relancer le développement de leurs productions, après un palier, ont-elles annoncé le 28 février au Salon de l’agriculture, dévoilant sept propositions lors d’une conférence de presse.
La filière de l’éthanol, représentée par les producteurs de betteraves, blé et maïs, et celle du biodiesel, représentée par les producteurs d’oléagineux, veulent réaliser un nouveau développement de leurs productions. Le signe le plus visible de ce nouveau développement serait une remontée du taux d’incorporation, de 7 % actuellement dans les moteurs, à 10 % en 2020. Les représentants de la filière oléagineuse, betteravière et céréalière (blé et maïs) ont présenté le 28 février au Salon de l’agriculture un « livre blanc » qui résume leurs sept propositions.
Mots-clés