Champagne : des salariés Moët et Chandon en grève pour réclamer « la prime Macron »

02.09.2021 - 22:48
-
-

Des salariés de la maison de champagne Moët et Chandon, qui appartient au groupe LVMH, étaient en grève mercredi et ont manifesté à Epernay (Marne), réclamant la « prime Macron », a appris l’AFP auprès de la CGT, confirmant une information de l’Union. Une porte-parole de la maison de champagne qui compte 1 500 salariés a confirmé à l’AFP qu’il y avait bien eu « un mouvement » de grève le 1er septembre parmi les salariés, sans en donner l’ampleur à ce stade. « La maison a toujours été dans le dialogue, des discussions auront lieu", a-t-elle assuré.

Mots-clés