Comment sont sélectionnées les IG protégées à l’étranger

28.08.2020 - 08:00
-
AJ
-
De 3 500 à une centaine : le tri est drastique pour figurer parmi les indications géographiques protégées par les accords commerciaux négociés par l’Union européenne. Les critères de choix se veulent objectifs, mais la décision finale doit plaire à tous les États membres.

« Les places sur les listes d’indications géographiques (IG) à protéger dans le cadre d’un accord commercial sont chères », avertit un spécialiste du dossier au sein de la Commission européenne. En effet, si l’Union européenne se targue de compter près de 3 500 IG, seules quelques centaines sont protégées dans les accords qu’elle conclut avec ces partenaires commerciaux.