Environnement

De moins en moins de papillons dans les prairies européennes

Selon l’Agence européenne de l’environnement, le nombre de papillons des prairies a été divisé par deux en vingt ans. Les causes : l’intensification de l’agriculture dans les régions de plaine et l’abandon des pâturages en montagne.
En vingt ans, la moitié des papillons des prairies ont disparu en Europe, constate l’Agence européenne de l’environnement (AEE) suite à la publication le 23 juillet de son indicateur des papillons des prairies. Et la situation ne s’est pas améliorée depuis la première version de l’indicateur, publiée en 2005. À l’origine de ce phénomène : l’intensification de l’agriculture dans les régions de plaine et l’abandon de terres dans des régions montagneuses. L’intensification agricole conduit à des prairies uniformes qui sont presque stériles pour la biodiversité.