Des bovins élevés au vin : expérience réussie

« Pour chaque animal, l’alcool ingéré doit représenter l’équivalent de la consommation recommandée par les autorités de santé pour un homme », explique Jean-Charles Tastavy, président d’une association de défense du vin. Ce viticulteur a eu l’idée de lancer une expérience sur trois bovins, deux angus et un camarguais, nourris pendant quatre mois avec du vin languedocien. « Pourquoi ne ferions-nous pas chez nous ce que d’autres font ailleurs ? », s’est demandé le viticulteur. Claude Chaballier, un éleveur de bovins allaitants a accepté de se lancer dans l’aventure.