« Drôle de guerre »

17.01.2020 - 08:00
-
Mathieu ROBERT
-

En amont de sa tenue à partir du 21 janvier, le Forum de Davos nous apprend que les principaux dirigeants d’entreprises à travers le monde mettent les questions de climat en tête de leurs préoccupations. Cette partie du monde que constituent les grandes entreprises souhaiterait donc « atterrir », comme l’avait adroitement formulé le philosophe Bruno Latour dans son ouvrage paru en 2017. Atterrir, c’est-à-dire, se mettre en adéquation avec les capacités productives réelles du système Terre, dont nous faisons partie.