Du stockage stratégique au développement d’une information de marché fiable

27.03.2020 - 08:00
-
IL
-
Le stockage stratégique est-il la seule réponse pour garantir la sécurité alimentaire ? Au-delà de ces politiques coûteuses, dont l’Europe s’est déjà détournée, une autre piste existe, déjà explorée en Asie : le renforcement des données chiffrées sur les stocks détenus par les acteurs privés ou publics.

Du côté des fondamentaux, rien ne plaide actuellement pour le stockage : les opérateurs semblent avoir compris les leçons des famines de 2008. Ainsi, dans son dernier bilan céréalier, datant de début mars, l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture, la FAO, s’est montrée très rassurante, estimant les stocks de céréales à 866 millions de tonnes, soit un « ratio mondial stock/utilisation au niveau confortable de 30,9 % ».

Mots-clés