Préservation de la faune

En 2012, Agrifaune doit prendre de l’ampleur

Pour son sixième anniversaire, le programme Agrifaune, qui vise à concilier agriculture et préservation de la faune, peut se targuer d’avoir lancé une réelle dynamique de terrain. Sans angélisme, les partenaires du réseau ont présenté, lors d’un colloque à Paris, ses avancées et ses perspectives. Ils souhaitent le voir monter en puissance, tant sur le plan professionnel que politique.
«Le programme Agrifaune doit passer à la vitesse supérieure pour atteindre son objectif : faire évoluer les pratiques agricoles sur le terrain », a lancée d’emblée Henri Sabarot, président du conseil d’administration de l’ONCFS, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, le 26 avril, en ouverture de la journée nationale Agrifaune. Cette troisième édition visait à faire le point sur l’avancée du programme et sur les grands chantiers ouverts.