Equitable

08.04.2013 - 07:30
-
Hervé Plagnol, rédacteur en chef
-
On sait les grandes surfaces de distribution toujours réticentes à vouloir faire payer le consommateur, fût-ce, devrait-on dire, pour la bonne cause qu’est le maintien en vie d’une partie des exploitations agricoles. C’est que la première enseigne qui s’y prête sait qu’elle risque de perdre des parts de marché si les autres traînent.
Pourtant, cette fois-ci, les conditions peuvent se prêter à un consensus permettant une solution équitable pour les paysans français. D’une part le problème des coûts de production est relativement bien cerné.