Glyphosate : des eurodéputés demandent à Jean-Claude Juncker une interdiction immédiate

Suite à la déclassification par la justice américaine de correspondances internes de Monsanto montrant que dès 1999 la firme s’inquiétait de potentiels effets cancérigènes de son produit (1), une trentaine de parlementaires européens, principalement socialistes et Verts, a écrit le 24 mars au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker pour lui demander d’interdire dans les plus brefs délais le glyphosate. Et de fournir au secteur agricole un soutien financier et technique d’urgence pour faire face à cette interdiction.