Maïs

Hausse dans le sillage du blé

Les prix du maïs français ont progressé à l’instar du blé. Les fabricants d’aliments du bétail restent présents sur le rapproché, tandis que sur la façade Atlantique, ce sont les échéances janvier-mars qui suscitent de l’intérêt. Côté fondamentaux, la Grande-Bretagne devrait importer 1,08Mt de maïs en 2012/2013, soit 9% de plus que l’année dernière. Les origines US bénéficient de la reprise de la demande asiatique, en particulier en provenance du Japon et de Taiwan. En Argentine, les semis sont pénalisés par de trop fortes pluies.