Influenza aviaire : vers une baisse du coût du dépistage des palmipèdes prêts à gaver

Un arrêté paru au Journal officiel le 31 mai adapte les conditions du dépistage des palmipèdes prêts à gaver face à l’influenza aviaire, ouvrant la voie à une réduction de son coût pour les éleveurs. Ceux-ci doivent poursuivre, à leur charge, les prélèvements sur les canards destinés à quitter l’exploitation. L’analyse de ces prélèvements doit désormais suivre le protocole « défini par le laboratoire national de référence Influenza aviaire (Anses) », indique le texte.

Mots-clés