Influenza : la Conf' et le Modef abattent leurs cartes pour l’après-crise

Alors que le ministère planche sur sa feuille de route, la Confédération paysanne et le Modef ont publié le 30 avril leurs propositions pour l’après-influenza. Au menu : plafonnement des effectifs de volailles et mesures adaptées au plein air.

« Plafonner le nombre d’animaux par élevage » : c’est la proposition détonante formulée par la Confédération paysanne et le Modef dans leur « Pacte pour une gestion efficace de l’influenza aviaire », publié le 30 avril. Alors qu’aucun nouveau cas n’a été recensé depuis plus d’un mois dans le Sud-Ouest, le ministère doit présenter avant l’été sa feuille de route pour « éviter une nouvelle crise ». L’idée de réduire la concentration de volailles dans les zones les plus denses – à l’image de la Chalosse, épicentre du récent épisode – fait désormais consensus.