Agriculture écologiquement intensive

La création de filières AEI en débat

17.02.2014 - 08:00
-
(HP)
-
L'agriculture écologiquement intensive peut-elle constituer la base de filières de produits alimentaires, depuis la production agricole jusqu'à la distribution ? Oui, répond Michel Griffon, initiateur de la démarche en France et président de l'Association internationale pour une agriculture écologiquement intensive (AEI). Il organisait, les 6 et 7 février à l'ESA d'Angers, la 4e édition des entretiens de l'AEI sur cette notion de filière.

MÊME si le consommateur est sollicité par un grand nombre d'appellations, certifications, indications, il y a sans doute place pour le concept original d'Agriculture écologiquement intensive. Mais Michel Griffon, comme les personnes participant aux journées de l'AEI étaient d'accord sur un point : l'AEI est une démarche, toujours en progression, pas un cahier des charges précis et figé. « Garantir qu'un produit s'inscrirait dans cette démarche serait intéressant mais pas de nature à assurer le consommateur d'un haut niveau de qualité, affirme Michel Griffon.