La croissance laitière de la Nouvelle-Zélande devrait ralentir à l’horizon 2025

La Nouvelle-Zélande présente des objectifs ambitieux quant à sa production de lait. Pour autant, cette dernière devrait se stabiliser à l’horizon 2025, selon l’Institut de l’élevage. Des enjeux environnementaux pointent le bout de leur nez et la crise laitière a révélé une certaine fragilité du secteur.

« Pas d’arrêt à moyen terme mais une inflexion de la croissance laitière », a pronostiqué l’Institut de l’élevage (Idele) quant à l’avenir de la production laitière en Nouvelle-Zélande à l’horizon 2025. Le 4 avril, lors de la conférence Grand Angle Lait, organisée par l’institut, Mélanie Richard, chef de projet à l’Idele, est revenue sur le développement laitier de la Nouvelle-Zélande.

Mots-clés