Sofiprotéol

La filière oléagineuse se diversifie dans le biodiesel issu de déchets

21.10.2013 - 08:21
-
(MN)
-
Les producteurs d’oléagineux (colza, tournesol, lin, soja), à travers leur entreprise industrielle, Sofiprotéol, se diversifient dans le biodiesel de déchets gras : graisses d’abattoirs, d’animaux morts, huiles de friture, dans leur usine de Compiègne. Ils viennent de constituer une filiale, AD Biodiesel, avec trois partenaires européens des énergies renouvelables et du recyclage.
L’industriel de la filière oléoprotéagineuse française Sofiprotéol se diversifie dans le biodiesel « de seconde génération », c’est-à-dire issu de lipides non comestibles, principalement graisses animales et huiles usagées, a-t-il annoncé à la presse le 14 octobre, dans son usine de Venette, près de Compiègne (Oise). Il reconvertit ainsi son unité de biodiesel d’huile de graines de colza et de tournesol de 100 000 tonnes.