La Russie suspend ses importations de farines animales en provenance de l’UE

La Russie « va suspendre à partir du 26 mars les livraisons sur son territoire des aliments protéinés d’origine animale destinées aux animaux d’élevage », a annoncé l’agence fédérale de contrôle vétérinaire (Rosselkhoznadzor) dans un communiqué du 20 mars. Exception est faite pour les farines de poisson et celles produites à partir du lait. Cette décision a été motivée par la crainte de voir se répandre en Russie la maladie de la vache folle (encéphalopathie spongiforme bovine), ainsi que par la « nécessité d’harmoniser les législations russe et internationale », indique l’agence.

Mots-clés