Lait : Bruxelles ne veut pas déstocker à n’importe quel prix

Sur les 22 000 tonnes de poudre de lait écrémé provenant de l’intervention (sur un total de 355 000 t de stocks publics) que la Commission européenne a mises sur le marché par appel d’offres, seules 40 t ont trouvé preneur (la moitié en Allemagne, l’autre au Royaume-Uni) (1).