Lait : une production moins dynamique que prévu pour l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Europe

05.05.2017 - 08:00
-
Emilie DURAND
-

La production laitière « s’avère beaucoup moins dynamique dans la plupart des grandes zones exportatrices, notamment en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans l’Union Européenne », a annoncé Benoit Rouyer, économiste au Cniel, le 28 avril. D’après lui, « seuls les États-Unis constituent une exception avec une dynamique de croissance sans interruption depuis plusieurs années ». Aussi, selon lui, « les craintes d’une forte reprise de production en Europe et en Nouvelle-Zélande s’estompent actuellement ».