L’Anses insiste sur l’importance des bonnes pratiques d’hygiène en fourrages

Dans un avis du 15 mai (version réactualisée d’un avis de février 2020), l’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) estime « important de sensibiliser et mobiliser les professionnels » sur l’hygiène des fourrages distribués aux animaux. Principal danger microbien identifié par l’agence : Listeria monocytogenes, qui constitue un « risque particulièrement associé aux fourrages ensilés ou enrubannés destinés à l’alimentation des ruminants ». Ce pathogène s’introduit dans les fourrages notamment lors de la récolte ou de la conservation.

Mots-clés