L’antibiorésistance recule toujours, mais arrive à un palier

En porcs, volailles et bovins, « la baisse de l’antibiorésistance continue », s’est félicitée l’Anses le 18 novembre. Le recul des bactéries résistantes arrive toutefois à un palier. Le plan EcoAntibio 2 ne devrait pas produire « des baisses aussi spectaculaires » que sa première mouture.

C’est un message rassurant que l’Anses s’est employée à faire passer le 18 novembre, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques : en France, la « baisse de l’antibiorésistance […] continue » en 2019. Un constat issu du rapport annuel du réseau Résapath, qui quantifie depuis 1982 les bactéries pathogènes animales résistantes aux antibiotiques. « Les tendances à la baisse pour les antibiotiques critiques observées depuis plusieurs années se confirment encore en 2019 », constate l’Anses dans l’édition 2019.