L’association française d’agroforesterie veut changer d’échelle

L’association française d’agroforesterie a lancé mi-novembre la campagne de financement « 1 jour, 1 agriculteur, 1 territoire » avec son fonds Af-ter, espérant doubler le nombre de projets financés chaque année par plus de mécénat.

« Changer d’échelle », c’est l’espoir de Fabien Balaguer, agronome et directeur de l’association française d’agroforesterie. Chaque année, explique-t-il, son association reçoit désormais environ 1000 demandes de la part d’agriculteurs pour financer leurs projets, et en sélectionne entre 250 et 300. « La demande est toujours croissante, et on sait qu’on va exploser les compteurs », prévoit Fabien Balaguer.

Mots-clés